Les clés du référencement sur le web
Tésmoignages Clients

5 chapitres à télécharger GRATUITEMENT jusqu'au 23/10/2019 !
















Protection des données

A la suite de votre demande, vous ne recevrez PAS de messages commerciaux de tiers, nous ne cédons et ne revendons PAS vos adresses et informations personnelles.


Qui sommes nous ?

www.les-cles-du-referencement.fr est un site web édité par Visiplus. Agence agréée Google Adwords Qualified Company et Lauréat du concours 2010 Deloitte Technology Fast 50.

Directeur de la publication : Régis Micheli, co-auteur du livre "Les clés du Référencement sur le Web" et Président-fondateur de Visiplus SAS. Société par Actions Simplifiée au capital de 120 000 € - Siret 443 211 867 - Numéro de TVA intracommunautaire : FR 62443211867. Tél. : 01 86 95 27 81.

Ce site Internet édité par Visiplus SAS a fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro 1417175.


Témoignages de lecteurs

"Livre complet & agréable à lire qui apportera une vision claire et pragmatique à toutes les personnes souhaitant référencer leur site Web".
Sébastien FRANQUET - FagorBrandt
"Un ouvrage fort bien conçu, rédigé de façon claire et très riche en informations. A mettre entre toutes les mains de ceux qui s'intéressent au référencement sur les moteurs de recherche".
Fabrice LAMIRAULT - Groupe Banque Populaire
"Les Clés du Référencement sur le web propose à la fois une approche technique et pratique du référencement naturel. C'est l'outil indispensable pour tout professionnel du marketing".
Caroline HAUDRICOURT - Palais des Festivals de Cannes


Extraits : 5. Supprimer une page de l’index de Google

C’est un cas de figure classique : vous avez créé une page appelée concerts-paris-2009.html et vous souhaitez bientôt la remplacer par celle-ci : concerts-paris-2010.html. Comment procéder pour que tout le travail de référencement de l’ancienne page ne soit pas perdu et, pour ainsi dire, se reporte sur la nouvelle page ?
Si vous devez absolument changer l’URL de la page, utilisez une redirection 301 afin de rediriger automatiquement les robots et les internautes de la page A vers la page B. Il suffit d’ajouter une commande dans le fichier .htaccess qui peut ressembler à celle-ci :
RedirectPermanent /ancien-dossier/ancienne-adresse.html http://www.domaine.fr/nouveau-dossier/nouveau-fichier.html
Voici l’adresse d’un outil très simple qui vous permet de tester vos redirections : http://www.annuaire-info.com/outil-referencement/test-redirection.

6. Spécificités d’un site multilingue

Le référencement international permet de toucher de nouveaux marchés à l'étranger avec un coût modéré, sans nécessiter d’implantations physiques sur place.

6.1. Noms de domaine

Dans le cadre du référencement d’un site multilingue, disposer d’une extension du nom
de domaine localisée reste la solution la plus efficace, en particulier dans les pays où les moteurs de recherche nationaux sont leaders, comme en Chine ou en Corée du Sud.

Exemples de présentation :
www.monsite.com pour la version anglophone
www.monsite.fr pour cibler les francophones
www.monsite.es pour les hispaniques
www.monsite.de pour le marché allemand

Cette situation entraîne cependant des coûts supplémentaires et peut s’avérer compliquée si le nom de domaine n’est plus disponible dans certains pays.

6.2. Sous-domaine

Plus économique, l’utilisation d’un sous domaine pour chaque langue offre une bonne visibilité sur les moteurs. Pour ces derniers, un sous-domaine est équivalent à un site Web à part entière. Afin d’éviter les abus, Google tend à limiter les sous domaines multiples dans ses résultats.

Exemples de présentation :
www.monsite.com pour la version anglophone
fr.monsite.com pour la version française
es.monsite.com pour la version espagnole
de.monsite.com pour le marché allemand

6.3. Répertoires

Autre alternative lors de la création de sites internationaux : la mise en place de répertoires. Simple, cette méthode est également peu coûteuse puisque l’acquisition d’un seul nom de domaine suffit. Elle permet également de cumuler la notoriété sur l’intégralité du site, point essentiel pour un moteur comme Google.

Exemples de présentation :
www.monsite.com, toujours pour la version anglophone
www.monsite.com/fr pour la version française
www.monsite.com/es pour les hispaniques
www.monsite.com/de pour la version allemande

6.4. Hébergement

Comme le nom de domaine, l'hébergement peut également jouer un rôle essentiel dans le positionnement. Les extensions locales, comme le ".fr", le ".be" ou le ".au", priment généralement sur l'hébergement. Par contre, pour les sites en ".com", ".net" ou ".info", ce sera la localisation de l'hébergement qui sera retenue par les moteurs.

Beaucoup d’hébergeurs proposent aujourd’hui de choisir une adresse pays. Google va regarder attentivement la géo-localisation du site Web. Pour se rendre compte de l’information relevée par Google, l’extension SEO for Firefox indique en cliquant sur le lien Whois les données d’hébergement qui seront récupérées sur le site.

Héberger le site dans un pays cible reste la meilleure configuration. Sinon, pour un hébergement unique, le choix doit s’effectuer en fonction du pays qui cumule le plus de visiteurs qualifiés.

6.5. Contenu

Les habitudes de recherche diffèrent en fonction des pays. Les expressions utilisées par
les internautes dans le cadre d’une recherche peuvent être singulières en fonction de chaque région. Une simple traduction de son contenu n’est donc pas suffisante. Le discours doit s’adapter à la cible locale et la méthodologie dans le choix des mots-clés doit être répétée pour chacun des pays visés, en tenant compte des expressions les plus recherchées et celles qui génèreront a priori le plus de conversions.

Il faut également intégrer que sur les moteurs de recherche internationaux, la pression de la concurrence n’est pas la même, en particulier sur les moteurs anglophones. Soigner son contenu devient donc primordial pour être visible.

<head>
<title> titre de la page </title>
<meta name ="language" content="fr">
<meta name="description" content="résumé de la page">
<meta name="keywords" content="liste mots-clés">
</head>

La langue de la page se présente sous la forme d'une abréviation :
''fr'' pour le français, ''en'' pour l’anglais, ''es'' pour l’espagnol, ''de'' pour l’allemand, ''it'' pour l’italien, ''en-us'' pour l’américain, ''pt'' pour le portugais, ''dk'' pour le danois…

Il existe dans ce domaine des standards à respecter, ceux-ci correspondent aux codes ISO de chaque pays. Il est donc conseillé d’utiliser ces « standards » dans le développement de votre site.

Exemple : http://www.loc.gov/standards/iso639-2/php/French_list.php

6.6. La page d’accueil

Afin de diriger ses visiteurs vers le bon contenu, une page d'accueil présentant des liens vers les différentes langues semble la réponse la plus simple à mettre en place. Cependant, cette solution présente un inconvénient majeur : la page sera quasiment sans texte, c'est-à-dire sans valeur ajoutée pour les robots réclamant du contenu. Il est possible de mettre en place une détection automatisée de la langue. Effectuée par le biais de scripts, cette détection d'adresses IP reste plutôt bien interprétée par les moteurs de recherche.

Un autre moyen, plus simple, consiste à proposer une page d'accueil avec une langue par défaut, a priori celle amenant le plus de visiteurs qualifiés. L'internaute a ensuite la possibilité de choisir sa langue rapidement avec un menu proposé en tête de page.

6.7. Moteurs de recherche internationaux

Même si Google est actuellement le numéro un mondial, le fait de baser entièrement son optimisation sur ce seul acteur conduit à se fermer de nombreuses portes.
En Chine, Baidu cumule trois fois plus de parts de marché que Google.
Au Japon, c’est Yahoo! qui mène la danse, en particulier sur la recherche mobile, très en vogue dans ce pays.
Les Russes préfèrent quant à eux le portail national Yandex.
Naver représente, lui, en Corée du Sud, plus de 77% des parts de marché du « Search ». Daum.net le suit de loin avec 10.8%, puis Yahoo! (4.4%) et Google est bon dernier avec 1.4%.

En résumé, concentrer ses efforts sur un seul moteur revient à mettre tous ses œufs dans le même panier. Le jour où Google décidera d’exclure votre site web ou de changer ses règles d’indexation, votre trafic peut s’écrouler du jour au lendemain.

Voir aussi : sommaire